top of page
Toul, 22 juin 2024 - Dans une initiative marquante pour la durabilité et l'innovation, SKYNERD ROBOTIC a produit une vidéo de livraison de chantier pour Meilleur Habitat Français, mettant en lumiÚre l'installation d'une centrale photovoltaïque de 100 KWC chez Carrosserie Francis. Utilisant des drones pour capturer des images aériennes, cette vidéo démontre comment la technologie des drones peut révolutionner la présentation de projets écologiques ambitieux.



Une installation photovoltaĂŻque de grande envergure chez Carrosserie Francis

Carrosserie Francis, une entreprise de la Communauté de Commune des Terres Touloises, a collaboré avec Meilleur Habitat Français pour installer une centrale photovoltaïque de 100 KWC. Ce projet vise à réduire la dépendance aux sources d'énergie non renouvelables et à diminuer l'empreinte carbone. Grùce à cette centrale, Carrosserie Francis produit désormais une partie significative de son électricité, se rapprochant de l'autoconsommation énergétique


L'utilité des drones dans la captation d'images et l'analyse technique du photovoltaïque


La vidéo réalisée par SKYNERD ROBOTIC met en avant l'importance des drones non seulement pour capturer des images aériennes impressionnantes, mais aussi pour leur utilité technique. Les drones ont permis de filmer l'ensemble de l'installation photovoltaïque, offrant une vue d'ensemble complÚte de la centrale en fonctionnement. Ces images permettent de visualiser l'étendue des panneaux solaires et leur intégration sur le site, illustrant l'efficacité et la performance du systÚme installé.


"Les drones nous ont offert une perspective unique et détaillée du projet," source : SKYNERD ROBOTIC. "Cette méthode de captation nous a permis de documenter visuellement l'ampleur de l'installation et de montrer de maniÚre claire et engageante les bénéfices de cette technologie pour l'autoconsommation énergétique. La suite pour nous sera l'analyse thermique des tranches."


Vers une consommation énergétique plus durable

La centrale photovoltaïque installée chez Carrosserie Francis, marque un pas important vers une consommation énergétique plus durable, à l'exemple de son voisin (mitoyen), l'entreprise Manéko, spécialiste de la rénovation et recyclage de matériel de voiries.

En produisant leur propre électricité, le carrossier réduit non seulement ses coûts énergétiques, mais aussi son impact environnemental. Cette initiative permet de minimiser l'empreinte carbone de cette structure, contribuant ainsi à la lutte contre le changement climatique.


Une collaboration exemplaire


La vidéo de SKYNERD ROBOTIC, visible ici, met en lumiÚre la réussite de cette collaboration entre Meilleur Habitat Français et Carrosserie Francis. En utilisant des technologies innovantes comme les drones, ce projet sert de modÚle inspirant pour d'autres entreprises cherchant à adopter des pratiques énergétiques plus responsables et durables.


La collaboration entre Meilleur Habitat Français et SKYNERD ROBOTIC, illustrée par cette installation photovoltaïque documentée par drones, montre l'importance de l'innovation technologique dans la réalisation des objectifs de durabilité. Grùce à l'utilisation de drones, SKYNERD ROBOTIC a pu capturer et présenter ce projet écologique, soulignant l'importance de la technologie dans le développement de solutions durables.


Skynerd Robotic et l'Ă©cologie au coeur de la 5Ăšme circonscription de Meurthe et Moselle


SKYNERD ROBOTIC continue son engagement Ă©cologique avec l'entreprise SIPENR pour l'installation d'une centrale photovoltaĂŻque Ă©co-citoyenne de 12 MWC aux abords de la ville d'Écrouves. Ce projet, en collaboration avec la CommunautĂ© de Commune des Terres Touloises et l'Ă©quipe de Terres de Lorraine, sous la prĂ©sidence M. Dominique Potier, fera l'objet d'une vidĂ©o promotionnelle courant juillet 2024 avec SKYNERD ROBOTIC et L'AcadĂ©mie Du Drone.


Centrale Photovoltaïque Écrouves - Terres de Lorraine
Centrale d'Écrouves - CrĂ©dits photos : SKYNERD ROBOTIC




Dronavia, grande société vosgienne dans les systÚmes de sécurité pour les drones, a récemment dévoilé Kronos, un systÚme de parachute innovant spécialement conçu pour le DJI Mavic 3E. Ce systÚme révolutionnaire permet au Mavic 3E d'atteindre la norme C5 dans la catégorie Spécifique, offrant ainsi une sécurité accrue et une conformité totale avec les réglementations de l'aviation.



Le Kronos est un dispositif de parachute hautement efficace, conçu pour offrir une protection maximale en cas d'urgence en vol. En cas de défaillance du systÚme ou de perte de contrÎle du drone, le Kronos déploie rapidement son parachute pour assurer une descente contrÎlée et sécurisée, protégeant ainsi le drone et les biens au sol.


Grùce au Kronos, les opérateurs de DJI Mavic 3E peuvent désormais voler en toute confiance, sachant que leur drone est équipé d'un systÚme de sécurité de pointe en cas d'urgence. Le Kronos ouvre de nouvelles possibilités pour les pilotes professionnels et les entreprises qui utilisent le Mavic 3E dans des environnements sensibles ou dans le cadre d'opérations critiques.


En résumé, Kronos de Dronavia représente une avancée majeure dans le domaine de la sécurité des drones. En offrant une protection fiable et efficace, ce systÚme de parachute permet au DJI Mavic 3E de répondre aux normes les plus strictes de la catégorie Spécifique, garantissant ainsi une tranquillité d'esprit totale pour les opérateurs et une conformité totale avec les réglementations en vigueur.


Des Ă©volutions devraient arriver courant 2024 vers la gamme DJI M3 (hors Gamme Enterprise). Le systĂšme Kronos est aussi Ă©tendu Ă  l'Inspire 3 de DJI.



Depuis le 1er dĂ©cembre 2023, David Comby a pris ses fonctions en tant que nouveau directeur des programmes drones Ă  la DGAC (Direction GĂ©nĂ©rale de l'Aviation Civile), succĂ©dant ainsi Ă  Nicolas Marcou. À cette occasion, l'association FrĂ©quence Drone, a eu l'opportunitĂ© de lui poser des questions sur les prĂ©occupations actuelles des acteurs du monde des drones en France.


L'un des sujets abordĂ©s concerne la mise en Ɠuvre des scĂ©narios europĂ©ens en catĂ©gorie SpĂ©cifique, devenus opĂ©rationnels depuis le 1er janvier 2024. Cependant, l'examen thĂ©orique n'est pas encore proposĂ© en France, bien qu'il soit possible de le passer dans d'autres pays de l'Union EuropĂ©enne. De plus, il n'existe pas encore de formateur habilitĂ© Ă  valider la partie pratique.



Drone FPV qui vole au dessus du foret en plan de face
https://pixabay.com/fr/photos/drone-technologie-cam%C3%A9ra-8499903/


Pour pallier cette situation, des solutions sont envisagĂ©es. FrĂ©quence Drone rapporte qu'un rĂ©gime dĂ©rogatoire est envisagĂ© pour les centres de formation souhaitant former des tĂ©lĂ©pilotes aux scĂ©narios de la catĂ©gorie SpĂ©cifique, mĂȘme en l'absence de drones de classes C5/C6. Les formateurs devront ĂȘtre titulaires de la qualification thĂ©orique STS, pouvant ĂȘtre obtenue dans tous les centres d'examens de l'UE, et prouver leur compĂ©tence thĂ©orique et pratique dans ces scĂ©narios. Ce rĂ©gime dĂ©rogatoire est actuellement en cours de rĂ©daction et devrait ĂȘtre prĂ©sentĂ© dans les prochains jours.

Le rapport d'entretien complet avec David Comby aborde également d'autres sujets, tels que les évolutions de la SORA (Specific Operations Risk Assessment) et le traitement des demandes de PDRA (Préparation de Dossiers de Risque Aérien), et est mis à disposition des adhérents de l'association Fréquence Drone.


Cette entrevue souligne l'importance du dialogue entre les autoritĂ©s de l'aviation civile et les acteurs de l'industrie des drones pour assurer une mise en Ɠuvre efficace et sĂ»re des nouvelles rĂ©glementations.


Source : HĂ©lomicro

1
2
bottom of page